Traité sur la tolérance – Voltaire

Dans une langue travaillée, Voltaire fait varier son style afin de convaincre, de persuader son lecteur de l’absurdité de l’intolérance, de l’horreur dont elle se rend coupable, de l’inhumanité qu’elle symbolise…

UGS : 0016 Catégorie : Étiquettes : ,
Description
Poursuivons l’aventure :

À propos du Traité sur la tolérance

208

Minutes

Version intégrale

Texte mis à disposition par :

Version PDF

Télécharger le fichier :

Voltaire dans son Traité sur la tolérance, s’empare d’une affaire qui défraya la chronique de l’époque : une famille protestante est accusée d’avoir assassiné leur fils pour la seule raison qu’il était suspecté de vouloir se convertir à la foi catholique. Le père est mis à mort, le second fils banni et mère et filles jetées à la rue sans ressource. Voltaire, persuadé de leur innocence, en fait son fer de lance pour se lancer dans un long plaidoyer pour la tolérance. L’histoire des Calas ouvre et ferme son ouvrage.

Au centre de cette œuvre, se déploie une étude fouillée du rapport des nations et des religions dans l’histoire avec la tolérance. Grecs et romains ; juifs et chrétiens font l’objet d’une analyse documentée et contradictoire.

La religion chrétienne, ses schismes ; ses combats incessants sur des points de doctrines ; sa volonté d’imposer, par la contrainte, ses principes au monde sont au centre de la critique voltairienne.

Il ne s’agit pas, pour Voltaire, de critiquer ou de nier le message du Christ mais d’en reconnaître l’essence même qui est un message d’amour et de respect d’autrui. C’est l’Église, le pouvoir temporel, les chicanes des théologiens de tout bord (et particulièrement des jésuites) qui est l’objet de ses foudres.

Il emploie tout le répertoire des formes littéraires ; s’adressant tantôt à notre sensibilité, tantôt à notre raison ; utilisant la caution de l’histoire ; plaçant les discours qu’il combat dans leurs contradictions ; détaillant l’horreur de certaines pratiques qui se réalisent au nom de Dieu ; afin, par tous ces moyens, de dévoiler l’absurdité de l’intolérance.

Il nous propose même les conditions dans lesquelles l’intolérance peut être considérée comme légitime : l’intolérance contre l’intolérance.

Avis (0)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Traité sur la tolérance – Voltaire”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *