Je soutiens et remercie

« Les auteurs contre les DRM »

Les « Digital Rights Management » (DRM) ont pour objectif de contrôler l'utilisation qui est faite des œuvres numériques.

Ces dispositifs peuvent s'appliquer à tous types de supports numériques physiques (disques, DVD, Blu-ray, logiciels...) ou de transmission (télédiffusion, services Internet...) grâce à un système d'accès conditionnel.

Ces dispositifs techniques ou logiciels peuvent viser à :

  • restreindre la lecture du support à une zone géographique prévue (par exemple les zones des DVD) ;

  • restreindre la lecture du support à du matériel spécifique (par exemple les versions smartphone ou tablette) ;

  • restreindre la lecture du support à un constructeur ou vendeur (afin de bloquer la concurrence) ;

  • restreindre ou empêcher la copie privée du support (transfert vers un appareil externe) ;

  • restreindre ou verrouiller certaines fonctions de lecture du support (désactivation de l'avance rapide sur certains passages d'un DVD). Très utile pour obliger l'exposition aux annonces publicitaires ;

  • identifier et tatouer numériquement toute œuvre et tout équipement de lecture ou enregistrement (pour faciliter le pistage des copies non autorisées, mais surtout empêcher la personnalisation et donc le contrôle d'une technologie, par exemple empêcher l'installation d'un autre système d'exploitation sur un ordinateur).

Wikipédia

Retrouver un article très complet sur les problèmes générés par les DRM sur le site d'April DRM l'overdose

Art Libre

Avec la Licence Art Libre, l'autorisation est donnée de copier, de diffuser et de transformer librement les œuvres dans le respect des droits de l'auteur.

Loin d'ignorer ces droits, la Licence Art Libre les reconnaît et les protège. Elle en reformule l'exercice en permettant à tout un chacun de faire un usage créatif des productions de l'esprit quels que soient leur genre et leur forme d'expression.

Si, en règle générale, l'application du droit d'auteur conduit à restreindre l'accès aux œuvres de l'esprit, la Licence Art Libre, au contraire, le favorise. L'intention est d'autoriser l'utilisation des ressources d'une œuvre ; créer de nouvelles conditions de création pour amplifier les possibilités de création. La Licence Art Libre permet d'avoir jouissance des œuvres tout en reconnaissant les droits et les responsabilités de chacun.

Avec le développement du numérique, l'invention d'internet et des logiciels libres, les modalités de création ont évolué : les productions de l'esprit s'offrent naturellement à la circulation, à l'échange et aux transformations. Elles se prêtent favorablement à la réalisation d'œuvres communes que chacun peut augmenter pour l'avantage de tous.

C'est la raison essentielle de la Licence Art Libre : promouvoir et protéger ces productions de l'esprit selon les principes du copyleft : liberté d'usage, de copie, de diffusion, de transformation et interdiction d'appropriation exclusive.

Art Libre

Scenari

SCENARI simplifie et automatise la mise en forme de vos documents en fonction de votre objectif.

Les modèles documentaires que nous vous proposons sur ce site, vous permettront de créer des documents à partir de modèles adaptés à différents usages et de les publier en différents formats !

Il ne vous reste plus qu'à vous concentrer sur votre rôle d'auteur.

scenari.org

Framasoft

Framasoft, c'est une association d'éducation populaire, un groupe d'ami·es convaincu·es qu'un monde numérique émancipateur est possible, persuadé·es qu'il adviendra grâce à des actions concrètes sur le terrain et en ligne avec vous et pour vous !

Dégooglisez votre Internet avec nos 32 services. Des alternatives éthiques sont possibles.

framasoft.org