Cinq leçons sur la psychanalyse

« Freud dévoile en cinq courtes leçons les origines de la psychanalyse : de la nouvelle définition de l'inconscient, à la méthode psychanalytique en passant par l'importance de la sexualité et du rôle des rêves et de leur interprétation... »

Téléchargements

Texte mis à disposition par : Les Classiques des Sciences Sociales

Durée de lecture 

1h21

Table des matières

  • Première leçon. - Origine de la psychanalyse. Observation du Dr Breuer. Les traumatismes psychiques. Les hystériques souffrent de réminiscences. Le traitement cathartique. L'hystérie de conversion

  • Deuxième leçon. - Conception nouvelle de l'hystérie. Refoulement et résistance. Le conflit psychique. Le symptôme est le substitut d'une idée refoulée. La méthode psychanalytique

  • Troisième leçon. - Le principe du déterminisme psychique. Le mot d'esprit. Le complexe. Les rêves et leur interprétation. L'analyse des rêves. Actes manqués, lapsus, actes symptomatiques. Multiple motivation

  • Quatrième leçon. - Les complexes pathogènes. Les symptômes morbides sont liés à la sexualité. La sexualité infantile. L'auto-érotisme. La libido et son évolution. Perversion sexuelle. Le complexe d'Œdipe

  • Cinquième leçon. - Nature et signification des névroses. La fuite hors de la réalité. Le refuge dans la maladie. La régression. Relations entre les phénomènes pathologiques et diverses manifestations de la vie normale. L'art. Le transfert. La sublimation

En savoir plus

Freud dans un autre ouvrage, nous dit : « Un troisième démenti sera infligé à la mégalomanie humaine par la recherche psychologique de nos jours qui se propose de montrer au moi qu'il n'est seulement pas maître dans sa propre maison, qu'il en est réduit à se contenter de renseignements rares et fragmentaires sur ce qui se passe, en dehors de sa conscience, dans sa vie psychique. » (Introduction à la psychanalyse).

C'est effectivement une véritable révolution qu'il inaugure en reformulant de fond en comble le concept d'inconscient qui, jusque là, était resté en marge. Affirmer ainsi que nous ne pouvons pas remonter aux principes premiers qui dirigent nos actions c'est nous condamner à n'être que des pantins dont les fils sont tirés par une entité dont les mobiles nous échappent. Reconnaître l'hypothèse freudienne de l'inconscient est-ce renoncer du même coup à notre libre arbitre ? Pouvons-nous dès lors continuer à parler de la responsabilité de nos actions ? Freud n'ouvre-t-il pas là la boite de Pandore ? Car si je ne suis pas consciemment responsable de mes actes alors je peux sans conteste ni d'autrui ni de moi-même agir indépendamment de tout principe moral, le bien et le mal se dissoudraient alors sous l'idée de l'inconscient freudien.

Il semble donc fondamental de se pencher un peu sur cette théorie, pour en saisir l'ampleur et les conséquences, pour en vérifier par soi-même la solidité. Car laisser cela aux autres c'est accepter de remettre entre des mains étrangères le sens de ce que je suis.

Les « Cinq leçons sur la psychanalyse » donnent un aperçu des fondements de la théorie psychanalytique et trace à grand traits ses pistes de développement, ainsi il s'agit d'une excellente introduction aux concepts freudiens écrite dans une langue accessible à tous.