Interprète de livre de philosophie

À propos

Livre de philosophie audio

Sous le pseudonyme de Sualtam, je développe depuis 2016 des livres audio de philosophie proposés en accès libre et gratuit.

Professeur de philosophie en lycée, je suis appelé à brasser quantité d’extraits d’œuvres à destination de mes élèves. Je me suis rendu compte que, progressivement, j’avais presque abandonné la lecture d’un livre de philosophie dans son intégralité pour me contenter de brefs passages puisés ici et là.

Malgré ma volonté de me replonger dans les textes de la philosophie classique, j’avais des difficultés à lutter contre ma paresse et, bien souvent, le livre de philosophie restait entamé mais rarement achevé.

Le projet de création de livres audio a donc été motivé d’abord par cette paresse : en lisant pour autrui je m’obligeais à porter mes lectures à leur terme.

Cependant, j’ai découvert que ce mode de lecture ne me permettait pas d’aller au fond de la compréhension. Les retours en arrière ; les pauses méditatives ou les prises de notes sont impossibles lorsqu’on enregistre des livres audio. Alors, je me suis mis à écouter mes propres lectures.

J’étais déjà depuis longtemps auditeur de livres audio mais, pour l’essentiel, il s’agissait de littérature. Les voix et les histoires m’accompagnaient lors de mes traversées de l’hexagone. Le rythme, l’intonation, la chaleur de la voix donnaient à ces lectures un parfum particulier. Le texte se faisait plus proche, plus vivant. Je retrouvais un bien être issu de mes souvenirs d’enfance où j’écoutais, captivé, les histoires que les adultes me racontaient.

Je ne prétends pas que la lecture audio remplace la lecture traditionnelle mais elle propose une autre façon de découvrir un texte, elle ajoute une troisième personne dans le dialogue qui se noue normalement entre l’auteur et le lecteur. La complicité se joue alors à trois.

Ainsi, la question se pose de savoir pourquoi ne pas écouter un livre de philosophie ? Peut-on donner vie aux texte d’Aristote ou de Descartes ? Une telle lecture coulant à sens unique, sans s’interrompre, a-t-elle un sens lorsqu’il s’agit de se plonger dans des concepts abstraits ? Le pari était osé mais je le crois gagné. Au fond, lorsqu’on assiste à une conférence, nous nous trouvons dans une situation analogue.

Je n’écoute pas de livre de philosophie en conduisant mais en marchant. Le long des chemins je me promène en compagnie des philosophes. Souvent je m’arrête, je prends des notes sur tel ou tel passage qui évoque chez moi des prolongements. Et le soir, à ma table de travail je développe les idées surgies de mes pérégrinations pour les proposer à la lecture sur le site blogphilo.fr

Bonne écoute & bonne lecture à vous !

Post-scriptum : n’hésitez pas à me laisser des commentaires, cela renouvelle immanquablement mon enthousiasme. Merci.